Non classé

FONGECIF : financer un bilan de compétences

Selon l’article L 6322-44 du Code du travail, le congé de bilan de compétences est d’une durée qui ne peut dépasser  24 heures consécutives ou non du temps de travail. Dont, un minimum de dix heures doit être consacré à des entretiens. Les centres de bilans proposent en général des entretiens durant qui durent de 12 à 16 heures. Le nombre d’heures d’entretiens est susceptible de varier selon l’OPACIF. Cependant, la durée du bilan de compétences est de trois semaines au minimum, alors que la durée maximale est de trois mois et quatre mois pour le Fongecif.

Si vous répondez bien aux critères d’éligibilité, le FONGECIF vous fournira un dossier de demande et aussi une liste des prestataires de bilan de compétences agréés, vous devrez obligatoirement faire votre choix dans la liste fournie. Quand vous aurez fait votre choix, vous et le prestataire choisi devrez compléter le dossier durant les 45 jours qui précédent le début du bilan. Certaines pièces exigées devront être jointe au dossier.  En générale, il d’agit d’ un CV et la copie de vos derniers bulletins de paie.

Le financement du bilan de compétences

Le financement du bilan de compétences est possible pour les salariés par le biais de l’entreprise grâce a la prise en charge par le plan de formation ou encore par le DIF, il est aussi possible de financer son bilan  grâce à  la formation continue ou par le mécanisme du DIF Portable qui est accessible aux demandeurs d’emploi.

Il existe au fait de nombreux dispositifs de prise en charge du bilan de compétences. La procédure surtout de l’initiateur de la demande du bilan, en d’autres termes, soit par le salarié ou bien par son employeur.

En savoir plus…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *